Équipements

Équipements de recherche du Centre ÉPIC

L’Oxycon pro Jaegger

L’Oxycon pro Jaegger est un appareil analyseur de gaz stationnaire qui permet de mesurer les échanges cardiorespiratoires : consommation d’oxygène, ventilation, fréquence cardiaque, rejet de CO2, saturation en oxygène. Il permet de quantifier une intensité d’effort et aussi de programmer et piloter des programmes d’exercices sur ergomètres (vélo ou tapis).

Le Cosmed K4 b2

Le Cosmed K4 b2 est un appareil analyseur de gaz portatif qui permet de mesurer les échanges cardiorespiratoires : consommation d’oxygène, ventilation, fréquence cardiaque, rejet de CO2, saturation en oxygène. Bref, il permet de quantifier une intensité d’effort et une dépense énergétique chez une personne pendant n’importe quelle activité physique. Cet appareil de mesure a des potentialités exceptionnelles, il ne pèse que 800 g et peut mesurer ces paramètres jusqu’à une distance de 700 m par télémétrie, les données s’affichent en temps réel sur l’ordinateur grâce au logiciel et interface.

Il peut ainsi mesurer l’intensité d’un effort n’ importe où et dans à peu près toutes les conditions même lors de la natation grâce à l’option Aquatrainer, ce qui est impossible avec un équipement conventionnel.

• À ÉPIC lors d’activités physiques dans le gymnase, la palestre, la salle de musculation, la chambre froide et la piscine.
• En extérieur lors d’activités comme la marche, le ski, les raquettes, le pelletage de neige.

Il est d’une très grande utilité pour la mesure d’intensité d’effort notamment chez les cardiaques dans toutes les activités extérieures réalisées en condition froide mais aussi à ÉPIC dans la chambre froide, sur la piste de course et lors des activités aquatiques.

L’ECG portatif Cosmed Quark T12

L’ECG portatif Cosmed Quark T12 fonctionne de la même façon, c’est un ECG 10 voies portatif fonctionnant par télémétrie, l’ECG est absolument indispensable pour la surveillance des patients lors de l’effort, il fonctionne en parallèle et en synergie avec le Cosmed K4b2, les données ECG sont enregistrées en même temps que celles du Cosmed K4b2 en temps réel ce qui permet une surveillance du patient pendant l’effort. Il peut ainsi mesurer l’ECG n’ importe où et dans à peu près toutes les conditions jusqu’à une distance de 100m.

La bio impédance cardiaque (Physioflow, enduro, Manatec)

Le principe de la bio impédance est d’envoyer un courant très faible (inoffensif) à travers le corps dans la région du cœur et d’y mesurer la variation de volume des liquides (eau contenu dans le sang) à la sortie du cœur au niveau de l’aorte.

Cette méthode non-invasive permet une mesure complète du fonctionnement du cœur que ce soit au repos ou à l’exercice.

Elle permet de mesurer plusieurs paramètres cardiaques très importants comme :

  • le débit cardiaque : le volume de sang éjecté en litres par minute
  • le volume d’éjection systolique : volume de sang éjecté pour 1 battement cardiaque
  • la fraction d’éjection (estimée) : en %, quel pourcentage du sang est éjecté et quelle % reste dans le cœur
  • la contractilité cardiaque
  • le temps d’éjection ventriculaire : temps que mets le cœur a éjecté le sang
  • le volume de remplissage : volume de sang arrivant dans le cœur
  • les résistances périphériques : résistance de vaisseaux à l’écoulement du sang

Le système Oxymon III (Artinis) de spectroscopie proche de l’infrarouge (NIRS)

La NIRS est un appareil qui permet de mesurer l’oxygène et le volume de sang présent dans les tissus humain: cerveau et muscles principalement, dans différentes conditions : au repos et/ou exercice.

Le système Oxymon III (NIRS)

L’appareil envoie de la lumière à travers les tissus qui est en partie absorbée notamment par l’hémoglobine présent dans le sang et les tissus. On mesure alors le débit sanguin (volume de sang) et l’oxygène variant selon les conditions (ex : pendant un exercice).

La balance par impédance bioélectrique Tanita (modèle BC-418)

Mesure de la composition corporelle par l’analyse de l’impédance bioélectrique (BIA) Tanita utilise l’impédance bioélectrique pour mesurer de manière indirecte la composition corporelle, c’est-à-dire la proportion de masse grasse, de masse musculaire et la masse d’eau dans votre corps. La Tanita BC-418 est un équipement professionnel qui mesure votre composition corporelle par segments, c’est-à-dire qu’il fournit la composition corporelle pour votre corps entier mais aussi pour vos 2 bras, vos 2 jambes et votre tronc.

Un signal électrique (de 50 kHz, et 800 µA) est envoyé dans le corps par 8 électrodes (4 au niveau des pieds et 4 au niveau des poignées). Les seules valeurs mesurées indirectement sont le poids et l’impédance ; toutes les autres valeurs, telles que le taux de graisse corporelle, la masse maigre, le pourcentage d’eau corporelle, etc., sont calculées à l’aide d’une équation à partir de ces valeurs et d’autres paramètres comme la taille, l’âge, le sexe et le type de corpulence. L’impédance se mesure en ohms et peut être définie comme la résistance et la vitesse à laquelle un signal électrique traverse le corps. Le principe l’impédance bioélectrique repose sur le fait que les tissus maigres, comme le muscle et le sang, contiennent de grandes quantités d’eau et d’électrolytes.

Ils constituent ainsi de bons conducteurs pour les signaux électriques. En comparaison, les tissus graisseux sont anhydres (sans eau) et présentent ainsi une résistance à la circulation du signal électrique. Des proportions importantes de masse graisseuse donnent une valeur d’impédance élevée et correspondent à des taux élevés de graisse corporelle. Aujourd’hui, la méthode d’impédance bioélectrique de Tanita est reconnue comme l’une des meilleures au monde pour l’analyse pratique de la composition corporelle. La qualité des équations utilisées pour calculer les valeurs de graisse/composition corporelles personnalisées est importante et Tanita utilise des équations incluant plus 100 000 personnes garantissant une grande précision dans ses mesures.

Cardiofréquence mètre Polar 810i et RS 800 : variabilité de la fréquence cardiaque

Ces cardiofréquences mètre Polar permettent de mesurer en continu la fréquence cardiaque et la variabilité de la fréquence cardiaque (VFC) c’est-à-dire la variation du temps qui s’écoule entre chaque battement cardiaque. Cette VFC est analysée à l’aide du logiciel HRV Analysis software (Université de Kuiopo, Finlande).

Chambre froide

Une chambre froide équipée d’un tapis roulant et d’un système ECG permet d’étudier les effets du froid sur la fonction cardiaque ou encore la performance physique. Une température jusque – 18 ° C peut être simulée avec ou sans vent (ventilateur : simulation d’un facteur éolien).